MusikSalon

PROGRAMMA

Les chaussette de l'archiduchesse
Thomas Baeté - Copyright Tussentijd vzw.

De voorstelling gaat door in Frans, in den Argonne. 

 

“C’est en m’endormant sur des recherches musicologiques dans les archives des Arenberg, grande famille de la noblesse belge, que mon regard s'est porté sur un énorme volume relié en cuir rouge: un manuscrit de vieilles mélodies datant du XVIième au XIXième siècle. Aucun de ces chants ne s'avérait détenir son texte d’origine. Je me trouvais bel et bien dans le monde de la parodie, de la galanterie, du satire, des potins de cour et ses médisances.

Il suffisait d’entamer la lecture pour perdre de vue tout objectif musicologique. Pour un musicologue ce recueil n’a d’ailleurs pas grand intérêt, vu qu'il s'agit de recyclage musical. Quant aux littéraires, ils n'y trouveront certes pas les sommets de la poésie française du siècle d’or. Ceci dit, pour quelqu'un qui cherche à faire vivre le passé à travers la musique et la poésie, ce recueil se présentait comme une mine d’or.

C’est en partant de ce ‘Royalty Watch chanté’ de l’époque de Louis XIV que m’est venu l’idée de faire un spectacle unissant musique, poésie et prose à l’image de ce recueil irrévérent, galant, mélancolique, pédant, poétique et grossier.

Une tranche de vie, en chair et en os, pour faire vivre à l’audience à travers la musique et le texte, un passé qui semble à la fois loin et très proche de nous !

Le projet a pu être réalisé grâce à ma rencontre avec l'acteur-comédien français Tristan Droillard qui, chose extrêmement rare, détient à la fois un talent comique et lyrique (vocal). La viole de gambe et le théorbe évoquent à travers leurs timbre sensuel le monde soyeux des chaussettes de l’archiduchesse.” - Thomas Baeté

Les Chaussettes de l’Archiduchesse est un spectacle en français produit par l'ASBL Tussentijd en novembre 2018, février et juin 2019 ; conçu par Thomas Baeté ; créé et joué par Tristan Droillard, chanteur et comédien; Francesco Olivero, théorbe, guitare baroque et chant; Thomas Baeté, viole de gambe, chant et direction musicale, réunis dans l’ensemble Transports Publics. Avec l’oeil/oreille extérieur de Sarah Siré; les costumes de Samuel Dronet; la promo et vente de Stijn Jacobs (Bookman Agency).

Gelieve via mail. te bevestigen

INKOM: 18 EUR (korting voor studenten en werklozen: 12 EUR)

Programma

Jean-Baptiste Matau: Petits oyseaux est-ce le jour qui vous eveille

Les Bienvenues  (texte: Tristan Droillard)

 Jean-Baptiste Matau: Aussi tost que Tirsis, Air 

E. Titon du Tillet: Sur Mr Falco (extrait du Parnasse Français, 1732)

R. De Visé: Chaconne en sol majeur

Bois tristes et sombres, trio de Mr de Moliere (Louis de Mollier)

Improvisations à la viole de gambe

J. Rousseau: Dissertation sur l’origine de la viole (1687)

M. Marais: Le Tableau de l’Opération de la Taille 

M. Marais: Les Relevailles 

Mr. De Sainte -Colombe, Sarabande en ré

E. Titon du Tillet, Sur Mr de Ste-Colombe (extrait du Parnasse Français, 1732)

Anonyme:  Je ne veux celer ( extr. du  Nieuwe Nederduytsche Gedichten ende Raedtselen, 1624)

Anonyme: Noël pour les instruments  (Arenberg MS 20)

C. Huygens: La viole de gambe en désordre (Sonnet du 18 Mai 1656)

M.-A. Charpentier: Ne fripez poan mon bavolet

Ch. Dufresny/ Anonyme: Si la pauvre Duchesse pleure 

M.-A. Charpentier: Allons sur ce vert feuillage

Solo Guitare

M. Marais: Marche tartare

G. Tallemant des Réaux: Sur Mme d’Aguilon (extr. des Historiettes, 1657)

Improvisations sur les Folies d’Espagne 

G. Tallemant des Réaux: Sur les Espagnols (extr. des Historiettes, 1657)

E. Moulinié: Souffrez, beaux yeux pleins de charme 

M. de Montaigne: Sur la solitude (extr. des Essays, 1580)

M. Lambert: Le Repos, l’ombre